Budget : Epargner en douceur

Classé dans : Maison, Organisation | 0

cvyhq0zoxnds8eze6jditm9klsykbsoww8kesa9kt1eporihjbpfo5ej1afrz9hfdb6a4_tboq1-ycs8sjw_keuvk8mxmuognuiprgv2mmmgzh6rm_mdwaij4tgvm5-blceaxeou

Aujourd’hui, nous allons parler petites économies ! Cet article s’adresse principalement aux personnes qui ont de petits tracas financiers et qui n’arrivent pas du tout à économiser.

Si vous êtes plutôt économe, vous appliquez peut-être déjà tous ces conseils, mais je vous invite tout de même à rester. N’hésitez pas également à partager vos propres astuces en commentaire !

Astuce n° 1 : diminuez vos charges courantes

C’est la partie la moins évidente du défi, puisqu’il s’agit du loyer, des dépenses en énergies, des assurances, etc., mais il y a toujours moyen de faire des économies, même minimes.

 

  1. Réduisez votre consommation d’électricité, d’eau et de gaz

Eteignez les lumières quand vous quittez une pièce, débranchez les appareils électriques que vous n’utilisez pas, ne laissez pas couler l’eau, utilisez le programme “éco” de votre lave-linge et faites sécher votre linge sur un étendoir, portez un pull plutôt que d’allumer le chauffage…

 

  1. Diminuez votre dépense mobile

Votre engagement arrive à échéance, et vous vous dites que c’est le moment d’en souscrire un nouveau pour acquérir un portable plus récent. Seulement voilà, pour avoir votre téléphone à un prix d’achat correct (<100€) et un gros débit internet (parce que les réseaux sociaux c’est la vie), vous partez sur un forfait de 30€ à 40 € / mois pendant 2 ans. Vous en avez vraiment envie, en plus c’est l’avant dernière génération, alors autant se faire plaisir, non ?

Alors je vous arrête tout de suite, et je vous invite à vous poser les questions suivantes :

  • Ais-je vraiment besoin de changer de téléphone ?
  • Si oui, est-ce qu’il m’est réellement indispensable de posséder le dernier ou l’avant-dernier téléphone sorti ?
  • Est-ce que je ne ferais pas mieux de garder mon téléphone actuel, ou alors de viser un peu moins haut de gamme ?
  • Ais-je vraiment besoin d’être connecté h24 aux réseaux, ou si je les vérifie quelques fois dans la journée ça peut suffir ?

30 à 40€ par mois, ça représente tout de même 360€ à 480€ par an, sans compter la centaine d’euros que vous allez avancer pour acquérir votre téléphone (au minimum). Quand on sait que l’on peut facilement trouver des offres intéressantes, pour environ 15€ par mois, soit 180€ par an chez certains opérateurs, le calcul est très vite fait.

 

  1. Cuisinez

Vous n’aimez peut-être pas ça, mais en choisissant de cuisiner plutôt que d’acheter du tout fait, vous allez réaliser de sacrées économies sur le long terme ! Et nul besoin de passer des heures entières derrières les fourneaux, il existe une ribambelle de plats simples, sains et gourmands.

Et rien ne vous empêche de garder tout de même sous le coude un ou deux plats surgelés, pour les jours de grande flemme.

 

Astuce n°2 : réduisez votre consommation

Voici quelques questions à vous poser afin d’éviter les achats compulsifs, ou tout simplement diminuer les dépenses inutiles :

  • Ais-je vraiment besoin de cet objet ?
  • Est-ce que je possède déjà un objet remplissant la même fonction que celui-ci ?
  • Est-ce que je risque de m’en lasser ? Pendant combien de temps cet objet peut-il m’intéresser/m’occuper ?
  • Qu’est-ce que ça va m’apporter ? (un confort, un gain de temps, un bien-être, etc.)
  • Existe-t-il d’autres solutions que celle-ci ? (emprunter à un ami, louer en magasin, acheter en friperie, etc.)

 

Astuce n°3 : payez en espèce

A une époque, je pensais que d’avoir des espèces sur moi me pousserait à la consommation, mais ma petite expérience m’a prouvé le contraire ! Voici les trois raisons qui me poussent à croire que la CB est vraiment diabolique :

  • Il est aujourd’hui possible, dans un très grand nombre de commerces, d’utiliser la carte bancaire pour un montant minimum d’achat de 1€, ce qui peut encourager les “minis-craquages” compulsifs, et comme on dit, 1€ + 1€, à la fin de l’année ça fait une sacré somme !
  • Au contraire, quand le minimum d’achat pour utiliser la carte bancaire s’élève à 15€, que l’on a un panier qui s’élève à 12€ seulement (par exemple), et pas du tout d’espèces sur soi, on a vite fait d’acheter des babioles pour compléter ! Encore une dépense inutile et facilement évitable.
  • Enfin, on a plus facilement tendance à dépasser la somme que l’on s’était fixées, pour les courses par exemple, lorsque l’on utilise une carte bancaire.  Avec des espèces, la question ne se pose pas, impossible de dépasser le montant initialement prévu, on ne peut pas faire plus que ce qu’il y a dans notre portefeuille !

 

Astuce n°4 : ne flambez pas vos primes !

J’ai souvent pu constater une tendance générale à dilapider les primes (de vacance, de fin d’année, exceptionnelles, etc.) aussitôt reçues.

Si vous souhaitez profiter à fond de ces sommes, et acceptez de renoncer à améliorer votre confort financier tout au long de l’année, c’est tout à fait compréhensible et je ne le critique absolument pas. Mais si vous souhaitez à tout prix améliorer votre vie quotidienne et vous rassurer, je ne saurais que vous conseiller de mieux gérer ces sommes.

Selon votre budget, et le montant des primes que vous percevez, vous pouvez choisir d’en épargner une partie (en prévision des impôts et diverses taxes), tout en gardant un montant pour vous faire plaisir.

Pour ma part, j’essaie plutôt de les gérer ainsi, quand cela m’est possible : ⅓ d’épargne, ⅓ sur le compte et ⅓ pour mes dépenses personnelles.

Et voilà, c’était mes quatre petits conseils pour commencer à réaliser des économies. N’hésitez pas à laisser vos propres astuces en commentaires, cela pourrait intéresser plus d’une personne !

Illusialice

Laissez un commentaire