Ho’oponopono: Désolé, Pardon, Merci, Je t’aime.

Classé dans : Développement personnel, Livres | 0

1zjctn7crqHo’oponopono

Titre : Ho’oponopono

Auteur : par Maria-Elisa Hurtado-Graciet et Dr Luc Bodin

Année de parution : Editions Jouvence, 2011

« Le secret des guérisseurs hawaïens »

Salut !!! Aujourd’hui nous ne parlerons pas d’écologie, mais de développement personnel. C’est un domaine qui me passionne et que je tente d’explorer, telle une aventurière (CQFD*Indiana Jones ^^ ) J’ai envie de vous faire partager cet univers et aujourd’hui nous allons voyager dans l’ océan Pacifique.

Ho’oponopono…Quel nom étrange. La première fois que je l’ai entendu, j’ai du le faire répéter au moins trois fois . Ne parlons même pas du moment où j’ai tenté de le répéter ! ^^ Dans ma bouche, cela sonne comme une malédiction ! Alors que c’est une bénédiction : « Désolé, Pardon, Merci, Je t’aime ».

L’ouvrage, divisé en cinq grandes parties nous explique l’origine, la méthode et les bénéfices d’Ho’oponopono :

– 1) Découvrir Ho’oponopono.

– 2) Ho’oponopono et notre identité

– 3) Ho’oponopono en pratique

– 4) Ho’oponopono au quotidien

– 5) Un chemin d’évolution

Ce mantra signifie « corriger ce qui est erroné » ou « rendre droit ».  « Son but est de corriger ses erreurs de pensée, qui sont à l’origine de tous les problèmes dans notre vie. » Il a été créé par Morrnah Simeona qui était une chamane, afin d’apaiser les tensions des habitants du village. C’est un processus de repentir et de réconciliation de soi-même.

«  S’aimer soi-même est la meilleur façon de s’améliorer, et à mesure que la personne s’améliore, elle améliore le monde qui l’entoure. »

Quels en sont les grands principes ?:

-1) La réalité physique est une création de mes pensées.

-2) Si mes pensées sont erronées, elles créent une réalité physique fausse.

-3) Si mes pensées sont parfaites, elles créent une réalité physique pleine d’amour.

-4) Tout est à l’intérieur. Tout existent en pensées dans mon esprit.

-5) Je suis le créateur de mon univers physique tel qu’ il est et si je corrige mes pensées, je peux changer ma réalité.

Venons en au cœur du problème : les pensées.

D’où nous vienne nos pensées ? De nos mémoires. Au pluriel car dans cette croyance, notre mémoire contient la mémoire de nos ancêtres. Tout un programme non ? ^^ Mais les pensées sont aussi des jugements. Les jugements influencent nos pensées et inversement. « Si tu veux connaître la réalité, tu dois la libérer de tous jugements et demeurer en elle toute simplement et profondément. » Paul Ferrini.

De nos mémoires et de nos jugements découlent une réalité. Une réalité erronée. Il faut donc apprendre à nettoyer notre inconscient de ses mémoires. Ce qu’il se passe à l’intérieur de vous devient ce qu’il se passe à l’extérieur de vous. Aucune réalité n’existe vraiment, sauf la votre.

«  Désolé, Pardon, Merci, Je t’aime » va vous aider à effectuer ce processus de nettoyage. Un peu comme une formule magique.

« – Désolé : Je ne savais pas que j’avais cette mémoire en moi.

– Pardon : A la vie, à moi-même.

– Merci : De m’avoir indiquer le problème que je portais, sans le savoir-faire

– Je t’aime : La vie, mon environnement, les personnes autour de moi, mes mémoires erronées, sans oublier…moi-même. »

Ho’oponopono rendra votre vie plus simple, vous permettra de vous resituer sur le monde extérieur et sur votre monde intérieur, et de retrouver une véritable paix avec vous-même.

Le livre abordera avec vous tous les aspects de la vie où vous pourrez utiliser ce petit mantra très simple finalement. Si le nom semble compliqué, il n’est en réalité que simplicité.

J’ai pratiqué Ho’oponopono, et ça m’a beaucoup aidé. Bien entendu, si vos mémoires sont de types traumatiques, n’hésitez pas à vous faire aider. Certains psychologues pratiquent cette ancestrale méthode. Il vous suffit de demander.

S’aimer soi-même, c’est trouver la force de faire un premier pas en avant qui finalement vous fera parcourir tout le chemin.

Prenez soin de vous, et n’oubliez pas que la pluie (vos mémoires) associée au soleil (Ho’oponopono) donne un arc-en-ciel 😉 .

Indiana

CQFD* : Ce qu’il fallait démontrer

 

Laissez un commentaire