Mon voisin Trotrotro-visible

Classé dans : Jardinage, Maison | 0

pexels-photo-24957

 

 

Par chez vous, pas de gentil monstre nippon gris et blanc au pelage tout doux, mais des voisins trop voyants ou trop voyeurs ? Même sans rien de méchant, parfois on aimerait pouvoir sortir de ses murs pour bouquiner ou regarder dehors sans devoir faire la conversation à Mme Pipelette, cette charmante voisine toujours dehors en même temps que nous, pendant des heures. Et si on s’aménageait un peu d’intimité dans notre espace extérieur ?

 

 

On ne va pas vivre dans un bunker, si ?

Bon d’accord, vous n’avez peut-être pas non plus envie de vous isoler complètement, parce qu’avouons-le, Mme Pipelette, elle est sympa quand même. Pas besoin donc de construire une muraille chez vous ou de fermer le passage au moindre signe amical de vos voisins. D’abord, définissez la zone à isoler. En fonction de la surface à couvrir, on n’envisagera pas les mêmes solutions.

 

 

Abracadabra, ils ne sont plus là !

Pour les très gros flemmards, ou les espaces restreints comme les balcons, une palissade préfabriquée en bois ou en métal peut parfaitement convenir. Le résultat est immédiat et l’entretien proche de zéro. Il existe différents modèles, du conventionnel au plus original, libre à vous de faire votre choix. Vous pourrez parfaitement envisager d’utiliser un treillage et de faire courir des plantes grimpantes le long de votre palissade. La passiflore, le jasmin, le lierre, le chèvrefeuille et autres plantes grimpantes amèneront un peu de couleur et de douceur à votre environnement. Ils ne nécessitent pas beaucoup de place mais offre de belles possibilités.

 

Turlututu, ils ont disparu !

Pour ceux qui veulent un peu de verdure, les solutions végétales seront à choisir en fonction, encore une fois, de l’espace, du temps et du budget que vous souhaitez y consacrer. Une rangée de bambou sera plus facile d’entretien qu’une haie qu’il faut tailler plusieurs fois dans l’année. L’occupation au sol ne sera pas non la même. On privilégiera les haies, qui sont épaisses, pour les jardins spacieux. A moins de chercher à isoler un espace à l’entrée du jardin, comme la terrasse, dans ce cas, l’utilisation d’une plante volumineuse comme une haie peut permettre de jouer sur la perspective et donner une impression de profondeur supplémentaire à votre jardin. Précision pour les bambous, si vous craignez qu’ils se répandent partout dans votre jardin, plantez-les dans des pots que vous enterrerez. Ainsi, les racines ne pourront pas s’étendre au-delà de l’espace auquel vous les contraignez. N’oubliez pas non plus qu’il en existe différentes tailles et couleurs, de quoi faire un peu de déco sans bibelots.

 

 

Au secours, mes voisins me regardent de haut !

Ils ne sont pas prétentieux vos voisins, vous avez juste la malchance d’être dans un environnement pentu et bien entendu, d’être en bas de la pente. Pas de panique ! Si l’idée d’un parasol vous désole, vous pouvez parfaitement installer une pergola et faire courir une glycine dessus. C’est un indémodable qui parfume les terrasses et permet de profiter d’un peu d’ombre les jours de grand soleil. En fonction de l’orientation du vis-à-vis, et de votre espace extérieur, vous pouvez aussi planter un arbuste qui cachera la vue avec sa ramure.

 

 

Je n’ai qu’un rebord de fenêtre, je fais quoi ?

En fonction du garde-corps ou de la balustrade, et de la profondeur laissé entre ceux-ci et la fenêtre, vous pouvez opter pour des plantes en pots. Qu’il s’agisse de petits pots de fleurs ou de plantes plus développées, tout est bon pour cacher la vue. Si la balustrade est trop près, mais que vous avez de la place à l’intérieur, des plantes dans des pots montés sur roulettes viendront à votre secours. Il vous suffira de les déplacer pour ouvrir ou fermer vos volets et fenêtres, et vous serez enfin à l’abris des regards indiscrets.

 

Salut tout le monde, me voilà ! Alors, c’est quoi les derniers ragots du quartier ?

 

 

Et vous, avez-vous d’autres solutions sans devoir chasser vos voisins en étant spécialement mal-aimable ? Ou bien vous avez une anecdote sympa à partager sur votre relation de voisinage et le vis-à-vis ? Racontez-les en commentaire, on a hâte de vous lire ! 😀

 

LOU

Laissez un commentaire