Un nouvel ours dans les Pyrénées

Classé dans : Infos | 0

nature-animal-fur-dangerous-large

Le 6 Juin dernier, la Communauté autonome de Catalogne a lâché un ours mâle slovène, appelé Goiat, pesant 205 kg et âgé de 10 ans, sur le versant Sud des Pyrénées Centrales. Un futur papa d’oursons, on l’espère, à l’heure où le mâle dominant Pyros est le père de la plupart des jeunes ours Pyrénéens.

A ce jour, on compte une trentaine d’ours du côté des Pyrénées centrales. On a ainsi dénombré la naissance de sept oursons cette année (dont la moitié n’atteindront pas la première année).

En France, côté occidental, on ne dénombre que deux mâles. Cannellito est le dernier descendant des ours de souche pyrénéenne, fils d’un mâle slovène, et de la tristement célèbre Cannelle, dernière ourse de souche pyrénéenne tuée par un chasseur il y a douze ans. Difficile donc d’assurer la pérennité de cette souche!

Depuis 2010, la France ne cesse de reporter le lâcher de nouveaux ours, malgré la pression de la Commission Européenne. L’ours, rappelons-le, est une espèce protégée.

Un espoir cependant : le 1er juillet, le Comité de Massif des Pyrénées, rassemblant les acteurs de la chaîne des Pyrénées,  a approuvé à 50% des voix le renforcement du noyau occidental d’ours des Pyrénées, grâce au lâcher d’une femelle en Béarn.

Il ne reste plus qu’à suivre l’exemple de nos voisins espagnols, afin d’espérer, par la suite, atteindre une population viable d’ours bruns dans le massif pyrénéen.

 

2048x1536-fit_ours-pyros-commune-vielha-pyrenees-espagnoles-28-fevrier-2016hvalaxpyros

 

NANOU

Laissez un commentaire